Rivière Salée

Commune du littoral, ouverte à l’ouest sur la baie de Fort-de-France, étirée le long de la rivière Salée, bras de mer de 6 km à l’intérieur des terres.
Petit Bourg et Grand Bourg forment les deux agglomérations de cette commune que réunit la rivière Salée qui la traverse. Partie basse de la côte Caraïbe, entre la plaine du Lamentin et la presqu’île des Trois-Ilets, la commune de Rivière Salée tient de toute évidence son nom du fait que les eaux de mer remontent le cours de la rivière.
De par sa situation géographique, Rivière Salée possède une mangrove riche de nombreux palétuviers et autres crabes. Aux abords de la route qui relie Fort-de-France au Sud Caraïbe, ce carrefour incontournable donne des airs d’un bourg plutôt résidentiel aux attraits anodins. Difficile, en effet, de parler d’un charme réel. Pour la trouver et c’est toute la particularité de la commune, il faut s’aventurer d’avantage à l’intérieur des terres, notamment vers la belle route de Desmarinières dont les hauteurs offrent de jolis panoramas notamment sur la baie de Fort-de-France.
Sa situation géographique permet de rallier plusieurs points de l’île assez rapidement.

La plaine de Rivière Salée est une grande zone de culture de la canne à sucre. Bien qu’il n’existe plus de distillerie sur le territoire de la commune (les dernières usines ayant cessé de fumer au début des années 70), on peut encore voir des structures d’habitations datant du 19ème siècle.

Situation Centre Sud Caribes Habitants les Saléens / Saléennes
Nb d’Habitants 13400 habitants environ Mairie 05 96 68 01 90
Office du Tourisme 05 96 61 49 89 Site web  www.facebook.riviere-salee
Crèche   Crèches Rivière Salée Code Postal 97215

 

Histoire

Rattachés pendant longtemps aux Trois-Ilets, les deux quartiers de Petit Bourg et Grand Bourg , qui se sont développés autour de leurs usines à sucre, ont été réunis pour former la commune de Rivière Salée vers 1849. Au début du 19e siècle, les plus puissants planteurs martiniquais possédaient des habitations sucreries dans cette partie de la plaine du Lamentin.
La première machine à vapeur de Martinique fut installée en 1820 sur la commune de Rivière Salée.  L’arrivée du machinisme allait bouleverser l’économie sucrière antillaise en levant certaines réticences à l’abolition de l’esclavage et en concentrant la production dans les « usines centrales ».

Enseignement

Académie Martinique : www.ac-martinique.fr

Groupes scolaires Primaires et Maternelles
· école maternelle rue 22 mai 1948 05 96 68 25 77
· école maternelle rue Stéphen Rose 05 96 56 91 72
· école maternelle Grand Bourg 05 96 68 02 23
· école rue Stéphen Rose 05 96 56 91 77
· école de Fonds Masson 05 96 56 90 44
· école mixte Trénelle 05 96 68 03 92
· école mixte A 05 96 68 55 30
· école mixte A de Grand Bourg 05 96 68 02 31
· école mixte de Grand Rivière quartier Desmarinières 05 96 68 03 63
· école mixte de Grand Rivière lotissement La Haut 05 96 68 02 32

Collèges Publics
· collège Trenelle 05 96 68 06 56
· collège Départemental 05 96 68 01 54

Lycées d’enseignement professionnel et technique privé
· lycée polyvalent Joseph Zobel 05 96 68 25 09
· Centre de formation des apprentis (CFA) 05 96 68 09 14  / cfacm972@wnadoo.fr

A découvrir

l’Eglise
Sa façade insolite, récemment restaurée, est animée de colonnes jumelées et décorée d’une mosaïque.

La mairie
Bâtiment typique du style Art déco tardif, précédé d’arbres du voyageur et de palmiers royaux, compose avec ses galeries superposées un tableau charmant paraissant tout droit sorti de l’époque coloniale