Bibliothèque Schoelcher

(0)

Description Bibliothèque Schoelcher

Elle fut créée à l’initiative de Victor Schoelcher, anti-esclavagiste de renom, qui s’est battu toute sa vie pour l’abolition de l’esclavage et qui en 1883 fit don au Conseil général de la Martinique de sa bibliothèque personnelle, environ 9000 livres et 250 partitions de musique, sous condition qu’une bibliothèque publique soit construite qu’elle soit ouverte à tous, en particulier pour l’instruction des anciens esclaves noirs.

Victor Schoelcher (né à Paris le 22 juillet 18041 et mort à Houilles le 25 décembre 1893) fut député, puis sénateur de la Martinique, il participa à la rédaction du décret d’abolition de 1848. Ses ouvrages témoignent de sa lutte acharnée pour la cause des esclaves et des noirs.

La Bibliothèque Schoelcher, édifice précurseur de son époque, a été conçue en 1884 par l’architecte Henri Picq (architecte français) qui sut allier différents matériaux, béton fer forgé et bois, pour pallier aux aléas du terrain marécageux de la ville de Fort-de-France et des nombreuses intempéries sévissant à la Martinique comme les cyclones, ou les tremblements de terre.

Monument historique classé en 1973, la Bibliothèque Schoelcher fut d’abord construite à Paris, exposée dans le jardin des Tuileries à Paris, puis démontée en plusieurs parties expédiées par bateau à Fort-de-France, puis reconstruit en 1887 sur le site de l’ancien Hôtel du Petit Gouvernement, au bord de la place de la Savane. Divers événements interrompent les travaux à plusieurs reprises dont le grand incendie de Fort-de-France en 1890 dans lequel disparaît la plupart des livres originaux de la collection Schœlcher et le cyclone du 18 août 1891. La bibliothèque ouvre ses portes en 1893 et s’impose dans la ville de Fort-de-France par son style architectural exotique emprunté à divers courants rappelant l’univers colonial de l’époque.

Le squelette métallique du bâtiment rappelle celui de la Cathédrale Saint-Louis de Fort de France, conçue par le même architecte. Le style du bâtiment mêle influences byzantines, art nouveau, art égyptien et le classique occidental avec un décor de frises portant les noms de grands écrivains français et un fronton extérieur de mosaïque très coloré.

La bibliothèque possède environ 130 000 ouvrages, dont un important fonds antillais.
Le fonds Schoelcher, comprend des lettres autographes signées, des manuscrits inédits, ses œuvres, sa correspondance, des iconographies, des expositions, des articles ou éditions relatifs à la vie de Victor Schoelcher.
De nombreux manuscrits du XVIIe et XIXe siècles font la richesse du fonds ancien ainsi qu’une abondante correspondance d’hommes politiques ayant joué un rôle important dans l’histoire de la Martinique et des îles voisines. on y trouve également des dossiers concernant la vie de différentes plantations, les échanges commerciaux, la vente d’esclaves, des cartes postales anciennes et des périodiques anciens qui témoignent de la vie sociale de la Martinique du XVIIe au XIXe siècle.

Elle offre ainsi à chacun l’opportunité de découvrir ou d’étudier tous les aspects, économiques, sociaux, littéraires, politiques de la vie de notre pays et de son environnement, la Caraïbe, du XVIe siècle à nos jours.
Tous ces ouvrages sont minutieusement conservés dans la réserve, où ils traversent ainsi le temps pour nous renseigner sur notre histoire.
Ces documents rares, précieux ou très anciens, donc fragiles sont en voie de numérisation selon le plan départemental de numérisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 5 =

Comment s'y rendre ?

Adresse : 1 Rue de la liberté, Fort-de-France, Martinique

Commune : Fort-de-France – 97200

Voir l'itinéraire

Horaires

Lundi Non renseigné
Mardi Non renseigné
Mercredi Non renseigné
Jeudi Non renseigné
Vendredi Non renseigné
Samedi Non renseigné
Dimanche Non renseigné

Congés annuels

Non renseigné