Le parc de l’Habitation Clément

(0)

Description Le parc de l’Habitation Clément

Le parc de l’Habitation Clément est installé dans une cuvette cernée de mornes, au centre de laquelle est implanté, en position dominante, l’ensemble de la maison de maître et de ses dépendances conservés depuis le 18ème siècle.

L’allée plantée de majestueux palmiers royaux qui borde les deux étangs, conduit au verger tropical qui, souffrant d’un excès d’humidité et de vent, retrouvera prochainement la canne que recouvrait ses pentes. En remontant le vallon, le promeneur accède à de larges espaces engazonnés et ombragés de magnifiques sabliers à l’écorce épineuse, d’Araucaria (Pins de Norfolk) et de frangipaniers. Après avoir traversé «le jardin des machines» organisé dans un esprit de sobriété minimaliste, s’ouvre à proximité de la demeure, un tout autre univers fait de charme et d’émotion.

De magnifiques arbres centenaires accompagnent toujours la vieille maison : deux tamariniers encadrent l’entrée, deux manguiers et des cocotiers ombragent la terrasse, et l’ensemble se laisse dominer par un gigantesque filao. Plus loin, deux figuiers maudits sculpturaux et une étonnante fougère, le Cycas Circinalis ou Grand Roucou et, bordant l’ancienne allée d’arrivée, encore d’autres merveilles végétales…

L’évolution du lieu au cours du temps a distingué deux espaces : le jardin historique proche de la maison, constitué de la cour limitée par les dépendances, de la terrasse postérieure et du parc qui accompagnait l’allée d’arrivée, et l’espace d’une quinzaine d’hectares aménagé au-delà de la ravine, à l’emplacement de l’ancienne distillerie et de champs de canne. Le parc est né dans les années 1990 en réutilisant les structures de l’ancienne usine dans son tracé et en intégrant au parcours les vestiges des bâtiments et des machines qui témoignent de la technologie passée. Les anciens bassins de décantation réaménagés forment deux plans d’eau qui accueillent hérons et poules d’eau et, dans le fond de la ravine devenue friche industrielle, est implantée une palmeraie riche de nombreuses variétés en provenance d’Asie et d’Afrique (Elata, Noël, de Bismark etc). Une faune essentiellement aviaire et une flore regroupant plus de 300 espèces de plantes tropicales inventoriées s’épanouissent en toute liberté sur la propriété. La taille déjà imposante de plusieurs d’entre elles montre à quel point un climat tropical chaud et humide comme celui de la Martinique favorise la croissance des végétaux.

Une collection de pièces industrielles a été réunie dans le jardin créé dans l’ancienne cour où étaient déchargées les cannes en provenance des plantations.

Le parc de l’Habitation Clément est également agrémenté de cinq silhouettes de fer élancées, regardant toutes dans la même direction. L’œuvre de Luz Severino, « Avançons tous ensemble », interroge sur notre société et son avenir. L’artiste plasticienne originaire de Saint Domingue a installée son atelier en Martinique il y a 14 ans.

Moyen d’accès : depuis le bourg du François, prendre la route du Saint-Esprit (D6) sur 2 km. L’habitation est à gauche.

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite
Ouvert toute l’année de 9h à 17h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment s'y rendre ?

Adresse : domaine de l'acajou, Le François 97240, Martinique

Commune : François (Le) – 97240

Voir l'itinéraire

Horaires

Lundi Non renseigné
Mardi Non renseigné
Mercredi Non renseigné
Jeudi Non renseigné
Vendredi Non renseigné
Samedi Non renseigné
Dimanche Non renseigné

Congés annuels

Non renseigné

C'est votre établissement ?
Prenez le contrôle maintenant.

Prenez le contrôle de cette page

Vous êtes le propriètaire/gérent de cet établissement ? Prenez le contrôle de la page afin de pouvoir modifier à votre guise les informations affichées, recevoir et gérer les réservations, diffuser vos promotions...






Assurez-vous que vos informations sont à jour.