L’Allamanda

allamanda-jaune-fleur-tropicale-jardin-martinique

L’Allamanda, cette petite merveille, nous vient du Brésil. Toujours sous son plus beau jour avec ses fleurs jaunes éclatantes. Mais attention, elle ne doit pas être mise entre toutes les mains ! Le mot « allamanda » viendrait donc du nom du docteur Allamand de Leyde passionné de botanique.

Grimpant ou étalé ? Cet arbuste grimpant peut porter des branches de plus de 2 m de long si on le laisse pousser au pied des arbres. Il s’en servira comme support en s’élançant vers la lumière. Par contre, si on le taille sévèrement, il va prendre un port plutôt étalé. L’allamanda cathartica est l’espèce la plus répandue en Martinique et la plus résistante aussi. La coloration jaune soutenue de ses fleurs et sa floraison continue toute l’année en font une excellente plante ornementale pour nos jardins ensoleillés.

De nombreuses variétés. Il existe aussi une espèce à fleurs couleur « lit de vin », c’est l’allamanda violacea et une autre aux fleurs de couleur crème. Interdisez aux enfants d’y toucher : c’est une plante toxique. Le lait blanc qui s’écoule lors de la taille, est un latex qui peut s’avérer toxique s’il n’est pas manipulé avec soin. Plante facile par excellence, plantez-la en plein soleil pour qu’elle vous illumine de mille fleurs. Même si elle supporte bien les brèves périodes de sécheresse, c’est une plante qu’il faut arroser copieusement. Il faut également la tailler régulièrement pour lui donner de la vigueur et pour qu’elle forme des massifs bien fournis.