L’Hibiscus

hibiscus-blanc-fleur-tropicale-jardin-martinique

L’hibiscus a longtemps occupé une place de choix dans nos jardins. C’est ainsi qu’on l’a longtemps considérée et qu’on la considère toujours comme étant « la fleur des Antilles ».

Une plante très populaire. Cette très grande diversité de couleurs et de formes des fleurs, fait de l’hibiscus une plante très appréciée dans le monde entier. C’est un arbuste très résistant et parfaitement adapté à notre climat. Sa floraison est abondante toute l’année même si chaque fleur a une durée de vie assez courte, de l’ordre de 1 à 3 jours.

Les hibiscus hybrides aux nombreux cultivars offrent les plus beaux spécimens. Leurs grandes et magnifiques fleurs éphémères, simples ou doubles sont très diversement colorées. Ils sont plantés seuls, en massifs ou en bordures, mais sont à déconseiller pour réaliser une haie opaque car leur croissance est plus lente, leur silhouette plus arrondie et leur feuillage plus large mais moins fourni. Ils peuvent être menés sur tige pour former une boule. Ils se plaisent dans une atmosphère humide à modérée, une exposition en plein soleil ou légèrement ombragée, un sol riche et bien drainé. Pour obtenir une floraison abondante. Choisissez un endroit ensoleillé en évitant les zones du jardin où il risque de faire trop chaud, comme les zones très ventées ou exposées au soleil couchant, vous risquez d’importantes chutes de feuilles et de bourgeons comme nous venons de le voir.

Pour éviter les maladies : en pot : laisser le substrat sécher entre deux arrosages. En pleine terre : éviter les sols lourds et effectuer des « douches d’eau » : en arrosant le feuillage, vous créez un milieu humide défavorable au développement des acariens et de certains insectes (qui, eux, aiment les milieux chauds et secs.)