Accueil » Agenda» Expositions» Expo Sébastien MEHAL Accident

Expo Sébastien MEHAL Accident

Tarifs
Gratuit

Imprimer

Détails
Du 18 novembre au 30 décembre 2017
Tous les jours à Fort-de-France - 97200
Description

Sébastien MEHAL
Accident
caryl* ivrisse-crochemar & [creative renegades society] sont heureux d'accueillir et de présenter l'exposition individuelle de l'artiste martiniquais basé à Paris, Sébastien Mehal.
La question de la condition humaine en milieu urbain Sébastien Mehal nous fait partager un univers à part nourri d’une réflexion sur la vie en milieu urbain. Marqué,
dans son histoire personnelle par le phénomène de la ville et ses singularités - le rythme effréné, l’anonymat, les icônes visuelles, les codes sociaux - Sébastien Mehal y puise toute son inspiration. De la technique (la peinture qu’il emploie est constituée de pigments de l’industrie automobile) jusqu’aux sujets traités (l’architecture, la
communication, l’individu solitaire, l’expérience subjective) la vie moderne s’inscrit ainsi au coeur de sa création.
Certaines de ses oeuvres se caractérisent par l’utilisation de matériaux industriels - structures graphiques en aluminium rappelant les échafaudages des villes en mutation ou en expansion - sur lesquels sont fixées des peintures et autres créations. Mais l’artiste introduit aussi dans ses oeuvres des matériaux nobles comme le bronze
et le marbre.
À travers une esthétique minimaliste, il propose une réflexion sociologique et psychologique de la société qu’il saisit tel un observateur ou une vigie. Et dans son vocabulaire artistique, l’ampoule apparaît comme un motif clé.
Depuis son plus jeune âge, il a toujours éprouvé une fascination pour la précision technique et la beauté des lampes lumineuses. À partir de ce motif - sorte de Fée Electricité conceptuelle - il décrit l’urbanité contemporaine au gré de métaphores électriques : les tensions sociales qui sont assez fortes sur son île natale – parfois
électriques - avec des différences de niveaux économiques assez grandes et où le tissu social n’est pas fait d’un continuum mais de ruptures, reflets d’une complexité sociale.
Sébastien Mehal charge son geste d’une valeur curative dans ses oeuvres récentes grâce à ces éclaboussures de peintures liquides « injectées » à l’aide de grandes seringues industrielles ou médicales. Les textures lisses des premiers temps cèdent le pas à de subtils reliefs, capturant et réfléchissant la lumière tout en introduisant un effet de profondeur dans un travail de peinture et de sérigraphie très riche visuellement par la subtilité des compositions, des couleurs et des images choisies par l’artiste.
A travers thème de l’accident de voiture, l’exposition sensibilise le public aux codes sociaux, économiques et culturels des Antilles françaises.
L’exposition Accident se présente en trois parties.
Dans la première partie, le spectateur est confronté au vide grâce à des peintures monochromes faisant référence à l’articulation architecturale du contexte social actuel. D’année en année, aux maisons individuelles des quartiers populaires des Antilles françaises s’ajoutent de nouveaux grands complexes immobiliers de logements sociaux.
La deuxième partie déconstruit l’accident avec une certaine violence picturale et sonore. Dans cet espace, des scènes de collision sont sérigraphiées sur de grandes toiles aux couleurs vives, éclaboussées de peinture.
En même temps le visiteur est immergé dans une installation sonore, évoquant la catastrophe.
C’est la douleur de toute une famille touchée par la tragédie - rêve de bonheur brisé - qui sous-tend cette salle.
Des rideaux de plastique multicolore - populaires dans années 80- donnent accès à la troisième partie de l’exposition. Une partie du mur est recouverte de papier peint - lui aussi populaire en Martinique dans les années 80. Là, sont disposés quelques cadres-souvenirs, une statuette de Vierge ainsi que deux cadres dorés recouverts
de film d’emballage.
Au plafond, un néon très blanc éclaire sans jamais s’éteindre des souvenirs disposés sur une table: ceinture enroulée, coquillage, corne Lambi de couleur or.
Dans ce même espace, se trouve un caddie de supermarché doré, vide et partiellement emballé de film plastique de couleur noire. Au sol sont posés des jouets d’enfants emballés aussi de film plastique noir.
La sensation de manque et de vide affectif inonde la scène.

Le travail de Sébastien Mehal a été présenté sur les foires majeures d’art ontemporain (FIAC, Art Basel, Slick Art Fair et Art Paris), ainsi que dans les FRAC, Centres d’Art et grands musées comme le MuseumsQuartier à Vienne en 2010.
Sébastien Mehal est également soutenu par diverses fondations d’art. Ien 2015, il a notamment présenté l'exposition ‘’Dé-construction’’ à la fondation Clément en Martinique.

Infos Réservation

espace d'art contemporain 14°N 61°W Place de l'Enregistrement 97200 Fort de France Martinique FWI 14n61w.org
14°N 61°W
+ d'infos : www.14n61w.org

Chanté Nwel au Robert

26 novembre - 2 décembre - 8 décembre - 10 décembre - 15 décembre - 16 décembre - 20 décembre - 23 décembre - 25 décembre Lire la suite

Prochains évènements

Une erreur sur la page ? Contactez-nous !