Trois Îlets (Les)

Situation Sud Ouest Habitants Les Iléens/Iléennes
Nb d’Habitants 7700 Env Mairie 05 96 68 31 11
Office du Tourisme 05 96 68 47 63 Mail secretariat@mairie-trois-ilets.fr
Centre Accueil Petite Enfance CAPE 05 96 52 07 45 Code Postal 97229
À propos

La commune des Trois Ilets, placée sur une presqu’île en face de Fort de France (sept kilomètres les séparent par voie maritime) est encadrée par les Anses d’Arlet, le Diamant et Rivière Salée. Sa superficie est de 2 860 hectares.
Située du côté caraïbe de la Martinique, la commune des Trois-Îlets s’étend tout le long de la côte sud de la baie de Fort de France et offre plusieurs visages. D’un côté, le bourg et ses vieilles maisons créoles un peu branlantes mais pleines de charme, regroupées autour de l’église et de la place de la mairie. De l’autre, une station touristique moderne (la plus importante de l’île) située à quelques kilomètres de là, sur la presqu’île de la Pointe du Bout, ainsi qu’à l’Anse à l’Ane.

Les campagnes de la Pagerie, au Sud de l’ancienne habitation de la Pagerie où naquit Joséphine de Beauharnais, permettent de belles balades à travers des jardins créoles (jardins caraïbes), jusqu’à la Plaine (quartier des Anses d’Arlet).

Trois Ilets joue la carte de la diversité en développant un cocktail d’activités nautiques, terrestres ou culturelles : excursions en mer , location de bateaux à voile ou à moteur, plongée-sous-marine, golf, équitation, découverte de la mangrove, découverte des combats de coqs etc… Vous pouvez également faire la fête le vendredi soir dans les divers restaurants proposant des animations ou encore tenter votre chance au Casino si vous pensez que la chance est avec vous

Trois Îlets Plage de la pointe du bout HD 4K

Histoire

Le bourg situé au fond d’une baie, a été bâti autour de l’Eglise « Notre Dame de la Délivrance » construite en 1724. L’appellation est venue de trois îlets appelés Thébloux, Charles et Sixtain, du nom de leurs derniers propriétaires qui y exploitaient des fours à chaux. Plus loin se trouve le Gros Ilets, encore surnommé Mandoline ou l’îlet à vaches et de l’autre côté, l’îlet à Ramiers, réputé pour la chasse (propriété de la marine Nationale). On peut y voir les vestiges d’un petit fort construit au XVIIIème siècle et bombardé, en 1762, par les Anglais qui s’en emparèrent.

Création d’une commune : Trois Ilets
En 1837, à l’époque de l’instauration des premières communes, les Trois-Ilets sont associés avec le Grand Bourg et le Petit-Bourg de la Rivière Salée, formant la commune des Trois Bourgs. Par arrêté du gouverneur en date du 2 mai 1849, la section Trois-Ilets, commune des Trois-Bourgs, est érigée en commune particulière. A la fin du siècle, en 1888, les Trois Ilets ne sont pas épargnés par l’épidémie de variole et le 18 août 1891, c’est un cyclone qui dévaste la commune. La principale activité des Trois Ilets était la canne à sucre. En effet elle fournissait l’usine centrale de la Pointe Simon puis celle de Rivière Salée jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Il existait plusieurs distilleries notamment sur les habitations suivantes : l’habitation Vatable, l’habitation Espérance, l’habitation Poterie et l’habitation Anse à l’Ane.

Le Cul-de-sac à Vaches
Vers la fin du XVIIème siècle, sur les bords de la rivière salée, quelques cases servaient de pied-à-terre aux habitants du Diamant qui préféraient s’embarquer ici pour se rendre à Fort royal. Le quartier ainsi créé, établi au fond du cul-de-sac creusé en face de l’îlet à Vaches, fut surnommé « Cul-de-sac à Vaches » car, dans la région, l’élevage des bovidés était pratiqué. Il regroupe Rivière Salée et Trois Ilets. Le Roi, apprenant qu’un bon nombre d’habitants y vivait, ordonna qu’un religieux fut affecté à leur service. Comme les jésuites y avaient une chapelle, ils s’en chargèrent.

Les Trois Ilets en 1822
A cette époque, les Trois Ilets font partie, avec sept autres paroisses (Fort Royal, Case Pilote, le Lamentin, Rivière Salée, les Anses d’Arlet, le Saint Esprit et Trou au Chat) de l’arrondissement de Fort Royal. Avec leurs 1 690 habitants, les Trois Ilets ne constituent qu’un quartier peu important de cet arrondissement qui en totalise 29 504. La principale culture est celle de la canne à sucre qui occupe 269 des 306 carrés de terre mis en valeur aux Trois Ilets. Durant le premier quart du XIXème siècle, c’est l’exploitation de la canne qui domine du Nord au Sud de l’île. Le coton est peu cultivé, ainsi que le cacao, non adapté à la région, et le café.

Enseignement

Académie Martinique : http://www.ac-martinique.fr

Groupes scolaires Primaires et Maternelles
• école îlet Charles 05 96 38 11 32
• école îlet  Sixtain 05 96 51 93 79
• école primaire îlet Charles 05 96 68 31 24
• école primaire îlet Sixtain 05 96 68 31 20
• école primaire îlet Thebloux 05 96 51 91 04

Collèges publics
• collège des Trois Ilets 05 96 66 05 37

À découvrir

• Le musée de la canne
• Le musée de la Pagerie
• Le musée du café et du cacao
• Les plages de l’anse à l’Ane, l’anse Mitan et Pointe du Bout
• Le parcours de santé de l’espérance
• La forêt Domaniale Vatable
• La mangrove
• Le golf Départemental
• La Savane des Esclaves
• Le Fort d’Alet
• L’Habitation Vatable
• L’Habitation Espérance
• Le fortin de la Pointe du Bout
• Le Fort de l’Ilet à Ramiers
• Le centre ville
• Le Village de la Poterie

En savoir plus
Une erreur sur la page ? Contactez-nous !