Marin (Le)

Situation Dans le sud Caraïbes Habitants Les Marinois / Marinoises
Nb d’Habitants 8700 Habitants Env. Mairie 05 96 74 90 02
Office du Tourisme 05 96 74 63 21 Site web ot-marin.com
Crèche municipale  Crèches Le Marin Code Postal 97290
À propos

Commune qui se situe dans le sud de l’île, celle ci est particulièrement connue de tous les marins qui naviguent dans les Caraïbes. C’est la 15ème ville du département de la Martinique. Située à 9 mètres d’altitude elle est voisine des communes de Rivière-Pilote et de Sainte-Anne. Sa superficie est de 3154 hectares.

Histoire

Rappelons-nous que cette paroisse de l’île, point stratégique pour toute incursion par voie maritime, fut dévastée en totalité en 1673 par un empire colonial britannique avide de souveraineté.

Rappelons-nous encore que c’est de cette bourgade, devenue chef-lieu du département en 1731, que partit en 1722 l’expédition du gouverneur Champigny pour faire front à la présence menaçante des anglais dans l’île voisine de Sainte-Lucie.

Aujourd’hui carrefour obligatoire vers l’extrême sud de l’archipel, sur la route des plages, le Marin peut se prévaloir d’être l’une des plus belles communes de la Martinique. Ce n’est pas son riche passé qui contredira la devise « In libertatem virtus » (l’honneur dans la liberté), vertu  qui, faut-il encore le rappeler, est le leitmotiv d’une ville fière.

Enseignement

Académie Martinique : www.ac-martinique.fr

Groupes scolaires Primaires et Maternelles
• Ecole maternelle Plateau du Fort  Bourg 05 96 74 01 51
• Ecole maternelle quartier morne Courbaril 05 96 74 97 52
• Ecole mixte A 05 96 74 90 42
• Ecole mixte B 05 96 74 91 06
• Ecole mixte quartier Pérou 05 96 74 97 53

Collège Public
• Collège Gérard Café 05 96 74 19 36

Lycée d’enseignement général et technologique public
• Lycée polyvalent Montgérald 05 96 74 94 00

Lycée d’enseignement professionnel et technique public
• Lycée professionnel industriel 05 96 74 02 41

À découvrir

Délicieusement protégé des vents perturbateurs venus de l’Atlantique par la pointe Marin au sud, et des alizés du nord par la pointe Borgnèse, le Marin est un véritable havre de paix, favorable autrefois au mouillage des bâtiments de la marine de guerre et marchande de l’état colonial français. Aujourd’hui, ce sont les plaisanciers qui accostent nombreux au port de Plaisance du Marin, faisant de celui-ci une étape privilégiée en Martinique.

Quelle que soit la durée de leur séjour dans la magnifique baie du « Cul-de-sac du Marin », ils bénéficient de la charmante hospitalité des Marinois qui ont toujours symbolisé l’exemple même du plus grand attachement à la nation française par des actes de solidarité et de la plus grande bravoure.

La commune du Marin a toujours fait l’objet d’une occupation du sol orientée vers de nombreuses activités. A des périodes de fastes ont succédé des époques de calme, de rechute ou de renaissance. En tout cas, le primaire, le secondaire et le tertiaire ont eu droit de cité dans plus d’un secteur de la vie économique.

Le secteur primaire, pêche et agriculture, ne couvre que 11,1 % des emplois du Marin. Le secteur secondaire, avec 17,3 % des emplois, comprend l’industrie sucrière ainsi que les entreprises de transformation. Le tertiaire, avec 71,6 % des emplois, regroupe l’administration, les services et le commerce.

Le Port
Le Marin a toujours traditionnellement connu de nombreuses activités maritimes, et était reconnu, avec Saint-Pierre et Fort-de-France, pour sa qualité de site nautique, et cela, dès le début de la colonisation. Il y a une vingtaine d’années, une première société de charter (Tabarly Yachting) a fait une tentative d’installation qui a échoué.
Par la suite, vers les années 80, le problème de l’installation de structures d’accueil pour les bateaux de plaisance s’est posé à la Martinique. Le Cul de Sac du Marin, pour ses qualités naturelles, s’est logiquement imposé. La loi de défiscalisation aidant, le port du Marin connaît désormais un développement régulier.

En savoir plus
Une erreur sur la page ? Contactez-nous !