Cacaoyer

Cacaoyer-cacao-cabosse-chocolat-jardin-martinique

Le cacaoyer, qui fut implanté d’abord par les Caraïbes puis développé par les colons à partir du XVIIe siècle. La Martinique devient dès lors ainsi l’un des premiers centres de la production du cacao mais en 1727 une tempête sabota les plantations de cacao. Le café venant d’être introduit dans l’île fut une solution pour les colons ruinés. Dès lors, le cacao est devenu une culture secondaire en Martinique.

Depuis la moitié du 19ème siècle, le cacao martiniquais n’est plus voué à l’exportation. Il est utilisé surtout par les industries alimentaires locales. Initié par le Pôle agroalimentaire régional de Martinique (Parm), en partenariat avec tous les acteurs de cette filière renaissante, Valcaco a pour objectif de relancer la production de cacao en Martinique.

Les fleurs et les fruits (cabosses) prennent naissance sur le tronc et les branches âgées. C’est à partir des nombreuses graines ou fèves qu’est produit le cacao. Il faut quatre ans pour qu’un cacaoyer donne ses premières cabosses.

Une erreur sur la page ? Contactez-nous !