Accueil » La Martinique» Culture» Célébrités» Jocelyne Béroard

Jocelyne Béroard

jocelyne-beroard-chanteuse-celebrite-martinique

Description

Jocelyne Béroard, née le 12 septembre 1954 à Fort-de-France en Martinique est une chanteuse française, membre du groupe de zouk Kassav’.

Elle passe son enfance en Martinique.Elle reçoit une éducaion sportive, sera championne de Martinique de natation. Elle étudie la danse classique et le piano puis s’installe en France en 1972 pour faire des études de pharmacie à Caen, études qu’elle abandonne pour entrer à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris deux ans plus tard.
Son frère musicien l’introduit dans le milieu du show-business antillais. Elle commence à travailler en studio puis sur scène en tant que choriste pour divers musiciens.
Devenue choriste professionnelle, elle part en 1980 en Jamaïque pour travailler six mois avec Lee Perry. A son retour, elle rejoint l’équipe des Gibson Brothers, stars du disco en France et se produit avec avec Bernard Lavilliers, Herbert Léonard, Manu Dibango et entre en contact avec Kassav.
En 1983, elle rentre définitivement dans le groupe et devient la chanteuse solo.
En 1986, elle reçoit un double disque d’or pour son album « Siwo » et pour le tube « Kolé séré » (single) chanté en duo avec Jean-Claude Naimro. Elle devient la première chanteuse caribéenne de l’histoire à obtenir un disque d’or en France. Ensuite elle enchaine les succès avec Kassav mais aussi en solo.
En 1988, Philippe Lavil l’a invitée pour une reprise en duo du tube « Kolé séré » de Kassav’.
En 1991, paraît un deuxième album intitulé « Milan ». Beaucoup de succès avec cet album comme Jilo Mayé ou Milan.
En 1997, elle enregistre la chanson « Lonbraj An Pyé Mango » avec Chris Combette. Cette chanson sera consacrée tube des vacances dans la Caraïbe.
En 1999, elle a été élevée au grade de chevalier de la Légion d’honneur.
En mars 2001, elle est l’une des nombreuses interprètes du titre « Que serais-je demain ? » en tant que membre du collectif féminin Les Voix de l’espoir créé par Princess Erika.
En 2003, elle enregistre l’album « Madousinay » avec ses amis de Kassav’.
En 2005 elle commence à se produire en solo et entre autre à l’Atrium en Martinique.
En 2009 elle se produit au stade de France devant 70 000 personnes pour les 30 ans de Kassav.
Le 22 mai 2011, elle fait un triomphe à l’Olympia en solo quelques jours après la parution de son double album « Yen Ki Lanmou ».

Jocelyne Beroard se fait aussi remarquer au cinéma, dans « Siméon » de Euzhan Palcy (1992), mais également dans « Nèg Maron » de Jean-Claude Barny (2005) ou encore dans « Le Gang des Antillais » de Jean-Claude Barny (2012).

Une erreur sur la page ? Contactez-nous !